Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 13:42

tron.jpg

A toute fin utile, respectons la présomption d’innocence chère à Bernard Debré.

 

Ainsi Georges Tron avait, lui aussi, un talon d’Achille : le cul ; comme tous les observateurs l’information me coupe les jambes, les bras m’en tombent et j’en perds la tête, il ne reste qu’un Tron, humain certes, mais un Tron scié par les révélations de deux employées de mairie qui auraient subi les attouchements du Ministre, l’une d’entre elles aurait même pu constater le doigté de cet esthète adepte de la réflexologie. Cette méthode anti-stress consiste à masser les zones du pied. Apparemment, notre édile s’intéressait surtout à la zone située entre les deux gros orteils. Pour sa défense, le Ministre argue d’une vengeance personnelle des employées qui avaient été mises à pied. A sa décharge on le voit mal inciter le personnel féminin à se mettre au bouleau et aussitôt celles-ci escalader le Tron en s’arrêtant au nœud. Les Tron s’étaient déjà mis dans la merde en occupant indûment un appartement ; George avait finalement abandonné ce pied-à-terre mais pas ses parties de jambes en l’air. Prendre son pied avec celui des autres, voila qui n’est pas banal. Ne doutons pas qu’il aura de la part des fétichistes un grand soutien, Georges. Par contre, avec les affaires D.S.K. et Tron, si le viol se banalise au sein du monde politique, les féministes ne vont pas tarder à attaquer le mâle aux racines.

© Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L' andaccianu
  • : D'humeur vagabonde, voici ma vision, souvent ironique, sur notre société en Corse et dans le monde. Certaines photos et autres dessins qui illustrent mes articles ont été pêchés sur la toile au gré de mes navigations et modifiés; si parmi eux, certains ne sont pas libres de droit, signalez les, je les sortirai de mes filets.
  • Contact

Recherche

Liens