Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 17:35

luc-ferry-copie-1.jpg

En tant que Corse qui lutte pour la décolonisation et défend sa langue, nul ne peut dresser un portrait dithyrambique de Jules Ferry. Celui qui a imposé à l’ensemble des territoires français une seule langue au détriment des langues locales, celui qui prônait l’expansion coloniale pour que les races supérieures éduquent les races inférieures, celui qui troussait tous les jupons à l’instar d’un vulgaire D.S.K., (ou d’un Tron commun, selon qu’on est de droite ou de gauche), celui-là est totalement occulté par le père de la laïcité et de l’identité nationale et donc vénéré par les gouvernants actuels. Mais pourquoi parler de Ferry aujourd’hui ? Outre le fait que Claude Guéant reprendrait bien à son compte toutes les thèses de l’ancien ministre de l’instruction publique, il se trouve qu’un ancien ministre de l’éducation nationale, homonyme, tient des propos qui défrayent la chronique. Luc Ferry, est-il un affabulateur, un provocateur ou gagné par l’ivresse des plateaux de télévision raconte-t-il n’importe quoi pour se faire mousser ? Pour ma part, j’ai toujours pensé que c’était un guignol à l’instar de la grande majorité des philosophes français qui hantent les talk-shows du petit écran. On aurait pu penser que pour la « grandeur » du nom qu’il porte, il nous aurait épargné les rodomontades et autres pitreries de ses coreligionnaires ; non ! Il  a même choisi sa spécialité la pédophilosophie et la délation… gratuite… ou pas. L’affaire D.S.K. a certes libéré la parole mais là on nous mène en bateau, car Ferry, de porc en porc, propage une rumeur nauséabonde sur la pédophilie présumée d’un ex-ministre. Sur l’air de « Y’a quelqu’un qui m’a dit », il nous prouve qu’un soi-disant philosophe, avant de proférer une insanité doit tourner la Lang sept fois dans sa bouche !

© Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L' andaccianu
  • : D'humeur vagabonde, voici ma vision, souvent ironique, sur notre société en Corse et dans le monde. Certaines photos et autres dessins qui illustrent mes articles ont été pêchés sur la toile au gré de mes navigations et modifiés; si parmi eux, certains ne sont pas libres de droit, signalez les, je les sortirai de mes filets.
  • Contact

Recherche

Liens