Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 12:12

mediator-copie-1.jpg

 

A 4000 mètres d’altitude, la raréfaction de l’oxygène vous incite fortement à diminuer votre consommation quotidienne de tabac. Sur l’altiplano andin, vos poumons n’ont effectivement pas besoin d’être encombrés par des substances nocives. Et si, comme moi, vous êtes un fumeur invétéré et que vous traversez le Chili et le Pérou, un autre facteur est sensé vous aider à combattre votre addiction : les gouvernements de ces deux pays, ont fait ajouter aux mises en garde habituelles inscrites sur les paquets de cigarettes, des photos atroces de personnes souffrant de maladies provoquées par le tabac. Je dois pourtant avouer que cela est peu dissuasif. Pourquoi ne pas étendre ces mesures sur les étiquettes des bouteilles d’alcool, « Boire tue » ; sur les portières des véhicules, « La route tue », sur les portes de France Telecom, « Le travail tue » ou au fronton des commissariats, « La bavure tue » ; on peut sur ce raisonnement simpliste multiplier les exemples. Par contre, ces avertissements devraient être dorénavant affichés sur les produits issus des laboratoires médicaux. Au retour de voyage, j’ai découvert la nouvelle affaire qui défraye la chronique, notamment au travers d’un dossier ficelé par le journal Libération : le mediator. Le media tord le cou à nos certitudes ! Ainsi, d’après les spécialistes, toute molécule active dans un médicament comporte des risques, le rôle des laboratoires est d’objectiver et de faire la balance entre le bien qu’elle peut procurer et le mal qu’elle engendrerait… Selon les organismes, les effets ne seraient pas les mêmes. Nous jouons donc à la roulette russe, à chaque fois que l’on ingurgite une gélule quelconque ; la pilule est dure à avaler. Se soigner tue ! Mais n’alarmons pas trop les citoyens. De telles recommandations peuvent, chez certains esprits faibles, provoquer aussi des effets secondaires. L’interdiction du Mediator a incité certaines stars comme Didier Barbelivien, Enrico Macias ou Carla Bruni à abandonner la guitare ; je ne doute pas qu’elles continueront quand même à prendre leurs cachets.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 10:11

Village-Popaul.JPG

©Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 01:37

Avant sa double pénétration dans les matrices politiques de l’Assemblée de Corse et du Conseil général, Paul Giaccobi avait hérité du surnom de « Popaul Emploi » ; ce sobriquet soulignait sa propension à fournir des emplois, précaires le plus souvent, à sa clientèle électorale. Son savoir-faire fut d’ailleurs reconnu en haut lieu, le RSA a été expérimenté avec succès en Corse sous la houlette du virtuose Venacais à qui la rumeur promettait un avenir ministériel. Depuis quelques « affaires » ont quelque peu tempéré l’ardeur de ses laudateurs. Parmi celles-ci le présumé détournement de fonds au sein du Conseil général 2B et la mise en examen de proches collaborateurs. Notamment l’achat de milliers de préservatifs dont l’emploi n’a pu être prouvé. L’actualité ciné-pornographique vient peut-être disculper les principaux protagonistes et éclairer d’une lumière tamisée les dessous de cette affaire. En effet, Canal + va bientôt diffuser un film classé X dont le titre évocateur est « Popaul Emploi ». Coïncidence ou relation de cause à effet ? Parmi ceux qui supputent, les avis cinglants divergent ! Après Mafiosa, Popaul Emploi aurait-il financé le tournage sur l’emploi de popaul ? Cette éventualité justifierait la dépense des 150 000 €uros et expliquerait la commande et l’usage des préservatifs. La thèse de l’accusation capote ; les présumés coupables seraient lavés de tout soupçon dans le même bidet où est jetée la morale de cette histoire. A leur décharge, il y a belle lurette que la politique et le sexe font bon ménage. Dans l’entourage élyséen, quand la première dame s’occupe de mettre en forme son Président de mari, ne dit-on pas que c’est le branle-bas ? Au sujet de ce film, les langues se délient, de grandes stars gouvernementales auraient participé à son élaboration : Rachida D., dont l’enfant est née sous X, serait la conseillère en fellation alors que Brice H. aurait fait jouir le réalisateur de ses connaissances en empreintes génitales. En tout état de cause, voila un surnom qui irait donc comme un gland à celui qui le porte et qui, à l’instar des préservatifs va lui coller à la peau. A défaut de rester dans les annales.

Popaul-emploi.jpg

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 10:33

morano_jpeg.JPG

Non inscrit à son programme électoral, Sarkozy avait promis de ne pas toucher à l’âge de la retraite ; son gouvernement explique aujourd’hui que la démographie et surtout la crise économique les obligent à ne pas tenir cette promesse. La large mobilisation des travailleurs et des salariés n’y fera rien, le passage de soixante à soixante deux ans a été voté à l’Assemblée. Encore une fois, les plus défavorisés paieront pour les plus nantis. Sonnés par la retraite, les Français peuvent s’attendre à d’autres réformes du même tonneau dans les mois qui viennent, notamment dans le domaine de la santé. C’est avec circonspection qu’ils attendent le remaniement ministériel annoncé pour le mois de novembre. Dans la perspective des élections présidentielles, ce nouveau gouvernement-fusible sera composé d’un savant mélange de grognards prêts au sacrifice et de ministres-kleenex. Ainsi Jean Louis Borloo, serait-il immolé sur l’autel de l’ouverture en se voyant confier Matignon. Les ministères vont être prudemment abandonnés par les Barons de la Sarkozie et confiés aux aboyeurs qui ont le plus âprement défendu le petit Nicolas ; leurs efforts seront ainsi récompensés par un passage éclair dans ces ministères. Dans la meute, la plus enragée, Nadine Morano, réclame à cors et à cris un poste régalien, elle se verrait bien Ministre de l’Education ou Ministre de la Défense. Dans ce dernier domaine, elle serait particulièrement à l’aise tant il est rare de voir un cadre parler ou porter la casquette à l’envers. La secrétaire d’état à la famille n’a jamais lésiné pour monter au créneau et, à l’instar de Frédéric Lefebvre, ses dérapages verbaux sont célèbres. Une phraseuse volubile à la tête de la Grande Muette : voilà qui ne manquerait pas de sel dans la cuisine gouvernementale. L’ancienne députée et conseillère de Lorraine, avec l’aide du nabot, se dit prête à rencontrer les Capitaines. Soyons persuadés qu’au garde à vous, les yeux fixés sur la ligne bleue des Vosges, ils vont en prendre pour leur grade ; en attendant la débâcle.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 18:52

lapsus dati

Décidément, Rachida Dati, bien que tombée en disgrâce présidentielle a le chic pour faire parler d’elle ; elle fait carrément le buzz sur internet depuis son lapsus sur Canal+.

Mais où avait-elle la tête pour confondre les deux mots « fellation » et « inflation » ? Certes le premier peut provoquer le deuxième mais quand même…

Est-ce la question sur les licenciements chez Lejaby qui l’a troublée ? Difficile de croire à un redressement avec une fellation quasi nulle. Cela lui a-t-elle rappelé les dessous chics et l’usage qu’elle en fait ? Sa seule préoccupation européenne a été les saucisses de Strasbourg..

Il est vrai qu’elle a toujours eu un franc parler pour prendre les Français pour des glands, elle aurait mieux fait de tourner sept fois la langue dans sa bouche. En terme de lapsus (en un seul mot), on peut distinguer celui que l’on couche sur le papier, le lapsus calami et celui qu’on fait avec la langue, le lapsus linguae que ne peut pas faire celui qui ne pipe mot. Rachida a décidé de piper, donnant le bâton pour se faire battre ou les verges pour se faire flageller. Bref elle a commis un lapsus calamiteux. A sa décharge, comme elle le précise, elle-même, elle a parlé trop bite.

dati-lapsus.JPG©Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:53

kouchner-besson.JPG

Depuis le fameux "Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne" du miraculé de la république, Jean-Pierre Chevènement, les mentalités ont bien changé. Les membres du gouvernement actuel issus de l'U.M.P. ferment effectivement leurs gueules ou ne l'ouvrent que pour proférer des mensonges. Il n'en va pas de même pour les ministres d'ouverture, transfuges du P.S. Eric Besson, par exemple, préfère ne pas lire les circulaires gênantes émanant du ministère de l'intérieur quand elles prennent une coloration un peu trop frontiste; Frédéric Mitterrand, lui, las de cette comédie décide de la jouer pour de bon, en montant sur les planches pour échanger quelques brèves de comptoir sous la férule de Jean-Michel Ribes; devant le traitement infligé à la communauté Rom, le troisième larron, Bernard Kouchner, a quand même des états d'âme: il a pensé à démissionner ! Mais il ne l'a pas fait, il n'a pas ouvert sa gueule non plus. On appelle ça "jouer les autruches". Chez ces gens-là, Monsieur, on s'émeut...

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 17:45

le-mensonge-d-etat.JPG

« Tu ne mentiras point » ; ce huitième Commandement est, certes, mis à mal dans la vie de tous les jours par tout un chacun. Il est vrai que nos menteries habituelles n’ont pour but que d’enjoliver certains évènements ou éviter de blesser quelqu’un et ne portent pas vraiment à conséquences. Tout comme les contrevérités qui ne sont que le résultat soit de notre méconnaissance du sujet, soit de la désinformation. Il n’en va pas de même du mensonge quasi institutionnel que nous servent les hommes politiques. Une pratique élevée au rang de la seconde nature par le gouvernement actuel. Des dénégations d’Eric Woerth, aussitôt dénoncées preuves à l’appui, dans l’affaire Bettencourt, aux affirmations péremptoires de Nicolas Sarkozy, démenties immédiatement par Angela Merkel, en passant par les dires d’Eric Besson au sujet du ciblage des Roms, il ne se passe pas un jour sans que le Président ou ses Ministres ne soient confondus dans leurs déclarations. Le mensonge d’Etat est alors synonyme de tromperie. Comment s’étonner alors du peu de crédit qu’accorde le peuple aux hommes politiques ? Si ces pantins avaient été façonnés par Gepetto, leurs appendices nasaux s’apparenteraient plus à des rapières, transformant leurs joutes verbales en des assauts épéistes et leurs assemblées en lices. Ce qui remettrait au goût du jour le duel, noble usage qui remplacerait les injures et autres quolibets que se lancent à la tête nos chers élus. Nous éviterions ainsi le lamentable spectacle de leurs avanies médiatiques. En croisant le fer, les plus rompus nous permettraient de renouveler cette classe politique corrompue.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 17:59

fioul-lourd.JPG

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 16:07

Lors de ses études, Nicolas Sarkozy, à l’instar d’Eric Woerth était-il le plus bête en cours ? C’est la question qu’on peut légitiment se poser après avoir entendu le discours prononcé par le Chef de l’Etat :“Le brave néandertalien avait parfaitement compris qu’ici, c’était plus tempéré qu’ailleurs, qu’il devait y avoir du gibier, qu’il faisait beau et qu’il y faisait bon vivre.” Cette déclaration est sensée résumer sa visite à la grotte de Lascaux. Apparemment son inculture s’étend dans de nombreux domaines et doit faire frémir les paléontologues. Outre le fait que les conditions climatiques n’étaient certainement pas les mêmes il y a 17000 ans, le président des Français semble ignorer que l’homme du Neandertal, à cette date,  n’avait plus mal aux dents depuis belle lurette. Dans la salle principale, dite « des taureaux », les peintures rupestres représentent des aurochs ; dans la période magdalénienne, l’artiste visionnaire savait-il que ses descendants devenus français seraient traités de veaux ? Savait-il qu’en 2010, le guide de ces broutards aurait un quotient intellectuel proche du sien ? Les visiteurs lambda peuvent admirer les chefs d’œuvres de la préhistoire dans le fac-similé Lascaux II qui permet de préserver les originaux. Accompagnée de son épouse, Sarko 1er, fort de ses privilèges, a fait rouvrir la grotte de Lascaux fermée au public depuis 1963. L’introduction quotidienne de centaines de visiteurs et leur va-et-vient incessant dans la grotte, devenue humide, avaient provoqué un changement de l’atmosphère et l’apparition de divers champignons menaçant les fresques pariétales. Le protocole sanitaire a quand même imposé au couple présidentiel de revêtir une combinaison et un couvre-chef en « intissé » blanc. C’est donc déguisés en préservatifs que Nicolas et Carla ont pu pénétrer le sanctuaire.

lascaux.JPG

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 10:18

la-lapidation-copie-1.JPG

Il faut sauver Sakineh Mohammadi Ashtiani ! C’est une évidence pour tous les défenseurs de l’humanité. Qui ne reste pas pétrifié à l’idée que la sentence puisse être exécutée ? La lapidation est une véritable barbarie d’un autre âge et l’avalanche de condamnations qui s’abat sur la justice iranienne est plus que justifiée. J’aimerais cependant attirer l’attention des signataires de la pétition et notamment Bernard Henri Levy sur le fait que cette atroce mise à mort est pratiquée dans bien d’autres pays. La charia y est assurément appliquée et l’horreur des peines infligées ne suscite pas la même indignation ; en Arabie Saoudite, les exécutions se déroulent en place publique et sous les yeux d’observateurs étrangers sans soulever un tollé général des faiseurs d’opinion. Alors comment expliquer cette différence de comportements ? La posture actuelle contre l’Iran n’est-elle pas destinée à préparer l’opinion à un éventuel conflit avec ce pays ? L’enjeu, encore une fois n’est-il pas l’énergie fossile ? Je le pense bien volontiers et la précision étymologique me conforte dans cette idée : l’essence même du mot « pétrole » jaillit de « petra » et « oleum ». Alors ce qui est valable pour les jeteurs de pierres l’est pour les grosses huiles. Sauvons Sakineh mais aussi Maryam, Aissa ou Mohamed.

lapidation.JPG

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L' andaccianu
  • : D'humeur vagabonde, voici ma vision, souvent ironique, sur notre société en Corse et dans le monde. Certaines photos et autres dessins qui illustrent mes articles ont été pêchés sur la toile au gré de mes navigations et modifiés; si parmi eux, certains ne sont pas libres de droit, signalez les, je les sortirai de mes filets.
  • Contact

Recherche

Liens