Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 16:34

conseil-general-haute-corse.jpg

© Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 10:11

Village-Popaul.JPG

©Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 01:37

Avant sa double pénétration dans les matrices politiques de l’Assemblée de Corse et du Conseil général, Paul Giaccobi avait hérité du surnom de « Popaul Emploi » ; ce sobriquet soulignait sa propension à fournir des emplois, précaires le plus souvent, à sa clientèle électorale. Son savoir-faire fut d’ailleurs reconnu en haut lieu, le RSA a été expérimenté avec succès en Corse sous la houlette du virtuose Venacais à qui la rumeur promettait un avenir ministériel. Depuis quelques « affaires » ont quelque peu tempéré l’ardeur de ses laudateurs. Parmi celles-ci le présumé détournement de fonds au sein du Conseil général 2B et la mise en examen de proches collaborateurs. Notamment l’achat de milliers de préservatifs dont l’emploi n’a pu être prouvé. L’actualité ciné-pornographique vient peut-être disculper les principaux protagonistes et éclairer d’une lumière tamisée les dessous de cette affaire. En effet, Canal + va bientôt diffuser un film classé X dont le titre évocateur est « Popaul Emploi ». Coïncidence ou relation de cause à effet ? Parmi ceux qui supputent, les avis cinglants divergent ! Après Mafiosa, Popaul Emploi aurait-il financé le tournage sur l’emploi de popaul ? Cette éventualité justifierait la dépense des 150 000 €uros et expliquerait la commande et l’usage des préservatifs. La thèse de l’accusation capote ; les présumés coupables seraient lavés de tout soupçon dans le même bidet où est jetée la morale de cette histoire. A leur décharge, il y a belle lurette que la politique et le sexe font bon ménage. Dans l’entourage élyséen, quand la première dame s’occupe de mettre en forme son Président de mari, ne dit-on pas que c’est le branle-bas ? Au sujet de ce film, les langues se délient, de grandes stars gouvernementales auraient participé à son élaboration : Rachida D., dont l’enfant est née sous X, serait la conseillère en fellation alors que Brice H. aurait fait jouir le réalisateur de ses connaissances en empreintes génitales. En tout état de cause, voila un surnom qui irait donc comme un gland à celui qui le porte et qui, à l’instar des préservatifs va lui coller à la peau. A défaut de rester dans les annales.

Popaul-emploi.jpg

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 17:59

fioul-lourd.JPG

Partager cet article
Repost0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 14:26

foot-2010.JPG

 Au niveau des résultats, pour les Corses, les Français et les Italiens passionnés de football, "dessert" = "déconfiture" mais peuvent-ils retrouver leur appétence avec le  fromage ?

Le Sporting Club de Bastia relégué en National à cause de ses résultats sportifs et par la volonté de la ligue avait besoin d’une subvention de la Collectivité territoriale pour équilibrer son budget. Pour satisfaire aux nouvelles exigences de la DNCG et ne pas tomber plus bas, Paul Emploi a fait voter l’attribution de la somme de 800 000 €uros au club mythique de Bastia. Certes, une clause exige la clarté dans la gestion de la maison bleue mais un seul acte peut garantir cette transparence : la démission de certains dirigeants responsables de la situation économique et sportive du club. Quand on parle de transparence, il faut éliminer tout ce qui est glauque !

Le comportement et l’élimination de l’équipe de France du mondial 2010 ont déclenché la haine et l’invective des supporters et des medias français. Haro sur le baudet ! N’en jetez plus ! Certes les joueurs ont été au dessous de tout mais s’il était nécessaire d’établir une hiérarchie des responsabilités, les vingt trois joueurs seraient en bas de l’échelle, puis viennent l’entraîneur Domenech et surtout la FFF. Tout en haut, l’état n’est pas tout blanc, avec les interventions successives de Rama Yade, Roselyne Bachelot et Nicolas Sarkozy, la France a un comportement digne d’une république bananière.

L’Italie de Berlusconi n’est pas mieux lotie. Eliminée dès le premier tour, les champions du monde n’ont pas fait honneur à leur titre. Il y a quelque chose de pourri dans le Calcio et l’attitude digne du sélectionneur Lippi qui, lui, assume toutes ses responsabilités ne suffit pas à faire boire la honte suscitée par la squadra azzura chez leurs concitoyens.

Je suis de ceux qui souhaitaient que l’équipe de Bastia joue désormais tous ses matchs en noir, en hommage aux victimes de la catastrophe de Furiani. Ne serait-ce que pour rappeler à la ligue que le 5 mai s’est déroulé un drame avec des pertes humaines provoquées par la cupidité humaine. Le football attire tous les « manghjoni », les appétits sont aiguisés par ce formidable plateau de fromages. Vous l’aurez remarqué, ces trois équipes évoluent sous des maillots bleus. Alors, est-ce prémonitoire ? En sortant de son emballage, une mozzarella pourrie, contaminée par la bactérie pseudomonos fluorencis, vous pourrez constater que celle-ci vire au bleu.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:45

CCM-airlines.JPG

L’heure était grave. Il fallait avant le scrutin du deuxième tour des territoriales, désigner le responsable de la maîtrise du ciel corse ; près de Saint Pierre, le Seigneur du Venacais trônait, à sa droite Saint François, à sa gauche Saint Michel. En son for intérieur, Popaul Emploi avait déjà pris sa décision mais dans un souci de cohésion électorale, il caressa les deux saints dans le sens de leurs a(u)réoles. En bon navigateur politicien, chacun savait que la meilleure place à bord d’un avion est celle de pilote, aussi étaient-ils nombreux à vouloir saisir le manche tendu par Popaul.

Quelques semaines plus tard, ils étaient en effet quatre à briguer la Présidence du Conseil de surveillance de la Compagnie Corse Méditerranée. D’emblée, les deux candidats nationalistes savaient qu’ils allaient rester sur le tarmac, Michel Stefani rassuré par la promesse s’apprêtait à prendre place dans le cockpit mais après un seul tour de piste François Mosconi prenait les commandes de l’appareil, la place de copilote, quant à elle, revenait à Marcel Francisi (UMP). Mais que sont allés faire les communistes dans ces turbulences ? Ils n’ont pas tardé à s’apercevoir qu’à part le titre honorifique de Président de L’Assemblée de Corse, Dominique Bucchini et ses colistiers du premier tour n’avaient rien à gagner dans cette alliance contre-nature. Michel Stefani n’a eu qu’une seule voix, la sienne ; ses partenaires de la majorité ont préféré élire le transfuge Mosconi avec la complicité de l’aile droite qui a obtenu la vice présidence. Pourtant Paul Emploi avait bien promis cette place à Stefani ! Le problème c’est que la même promesse avait été faite à Fanfan Mosconi. Je pensais que seuls les électeurs succombaient aux chants de la sirène venacaise. Je me suis trompé, les professionnels de la politique tombent aussi dans le piège lorsqu’ils sont aveuglés par le pouvoir. La porte de la cabine vient de claquer au nez de Michel Stefani qui, à travers le judas, crie à la trahison. Tromperie dites-vous ? Oui et de celles qui laissent des séquelles, de longues cornes sur le front de gauche qui nous feront désormais traduire le sigle CCM : Communistes Cocus Magnifiques !

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 19:20

santini legion

Les amoureux de ce glorieux corps d’élite doivent aujourd’hui se poser la question : qu’est la Légion devenue ? Je ne vais pas vous parler des légionnaires romains qui menaçaient leurs ennemis en pressant le pilum sur leur sternum mais de ceux du Camp Raffali qui tirent sur leurs amis avec le parabellum sur leur scrotum.

C’est ainsi, la nature même de la Légion étrangère induit des dysfonctionnements dans la chaîne de commandement : les militaires ne parlant pas tous la même langue. Difficile d’exécuter un ordre si on ne le comprend pas. C’est la leçon qu’a apprise à ses dépens le Caporal Josef M. , de nationalité slovaque, qui n’a pas obtempéré au « cessez le feu » intimé par le Sergent japonais Makoto M. Ce dernier a trouvé bon de rappeler les consignes de tir à son subordonné en faisant feu sur ses parties intimes. Et même si le tir était à blanc, il a fait des dégâts dans cette zone sensible. Le caporal risque pendant un certain temps de tirer, lui aussi, à blanc ; l’attaque surprise du Japonais lui ayant mis ses perles à rebours. Il ne pourra plus se présenter devant les dames, ou derrière les chèvres, en chantant « Tiens voila du boudin ».

On peut imaginer le dialogue avec le médecin chargé de l’examiner : - Et que va penser votre partenaire ? demande le toubib hilare. – Elle va trouver ça mou, raille le chaponné d’une voix chevrotante.

Une affaire somme toute assez grave mais qui n’a pas eu la publicité méritée. Le silence de « la grande muette » est plus évident que celui des édiles locaux. Serait-on soucieux de taire de tels comportements de la part des parachutistes du Camp Raffali ? Les militaires et leurs familles représentent un réservoir de voix qui assure, depuis 1967, les succès électoraux des clientélistes de la Mairie de Calvi. D’ailleurs les légionnaires, à défaut d’être des anges gardiens sont les gardiens d’Ange, généralement appelés lorsqu’ils sont de faction « Santin’elli ».

legion calvi-copie-1

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 23:04
 

assemblee-de-Corse.JPGLe nouveau mode de scrutin pour les Territoriales 2010 était sensé mettre sur la touche ceux que le Président Sarkozy avait jugés hors-jeu. Le peuple corse, véritable arbitre, en a décidé autrement en désignant l’ensemble des nationaux comme une force politique incontournable de l’île et en sanctionnant les joueurs de l’équipe présidentielle d’un honteux carton jaune. Une gifle pour Ange Santini et Camille de Rocca Serra, les éléphants corses de l’UMP, qui se transforme en véritable camouflet pour leur cornac Nicolas Sarkozy.

 

rocca serra

 


Malheureusement, l’autre bloc clientéliste occupe le milieu gauche du terrain et la capacité de nuisances de leur meneur de jeu risque de s’en retrouver renforcée ; surtout si l’aile autonomiste des nationaux décide de lui prêter main forte. Les aficionados observeront les différents acteurs de cette courte mandature et dès jeudi, lors de l’élection du Président de l’Assemblée et de la distribution des postes,  pourront se faire une idée sur les intentions réelles des protagonistes. La partie est loin d’être jouée.

 

© Ghjuvan'Marcu

Partager cet article
Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 16:09
Paul-Giacobbi-copie-1.jpg
En Corse, le souffle de l’histoire n’est pas toujours rafraîchissant. Les résultats du premier tour de scrutin pour les territoriales sont tombés : nationaux contre vents et marées, droite en rade et gauche poussée par la brise. L’alternance, au sein de l’Assemblée de Corse, aura bien lieu… dans la continuité. La Corse a besoin d’une alternative que seuls les nationaux peuvent impulser en changeant les comportements qui l’ont maintenue dans la dépendance et l’assistanat depuis toujours. Les radicaux de gauche, à l’image de leurs chefs de file, Giaccobi et Zucarelli, ont toujours été et resteront les fidèles relais des dirigeants français et continueront à prendre leurs ordres à Paris comme leurs prédécesseurs. Paul Giaccobi n’est-il pas prêt à accepter un maroquin à l’instar des renégats Besson, Mitterrand ou Kouchner ? Que peut nous proposer cette fausse gauche pour tourner enfin notre île vers un futur émancipateur ? Leurs méthodes sont les mêmes que celles de la droite peu scrupuleuse qui nous a menés au bord du sous-développement. Je ne peux croire en un clanisme qui nous propose depuis toujours une succession entre deux ou trois familles avec une hérédité de plus en plus lourde. Je crains que la Corse ne soit gérée comme un super Conseil général avec un saupoudrage sensé satisfaire le plus grand nombre, ce n’est pas pour rien que le RSA a été expérimenté en Corse par Mr Paul Emploi. Ce système clientéliste masque la précarité de nombreuses familles qui, paradoxalement, se sentent redevables vis-à-vis de leur généreux bienfaiteur ; regardez l’affiche du seigneur venacais, c’est le seul à l’avoir personnalisée à outrance, il sait que les électeurs ne peuvent se prononcer sur son programme ou une ligne politique claire, non, ils votent pour le pourvoyeur de prébendes et de promesses d’emploi. Et malheureusement, cela fonctionne. Comment certains ont-ils pu croire à une ouverture avec ce genre de personnage. Je suis persuadé que si les circonstances l’avaient voulu, il n’aurait pas hésité à s’allier avec la droite pour dresser un barrage « républicain » devant les nationaux. Et si ses ambitions personnelles le poussent, comme prévu, vers Paris, la personnalité des gens qui l’entourent me fait redouter le pire pour la Corse.
Partager cet article
Repost0
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 21:25
Pas de conséquences majeures, ici, au Pérou, après le séisme de magnitude 8,8 au Chili ; le tsunami annoncé et craint sur toutes les côtes du Pacifique est arrivé très atténué aux environs de Lima. L’océan s’est bien retiré de quelques deux cents mètres dans la nuit mais n’a pas été suivi du phénomène redouté. Malheureusement la vague meurtrière a considérablement aggravé le bilan des victimes chiliennes. Enchaînement inattendu, la rumeur liménienne enfle démesurément un petit évènement qui relève de la physique (link) : la durée du jour a diminué depuis le tremblement de terre. Quand on connaît le culte que vouent les indigènes au Soleil et avec quelle ferveur ils suivent son parcours dans le ciel, on ne s’étonne guère de l’inquiétude provoquée par cette nouvelle ; peu importe si le raccourcissement est de l’ordre de 1,26 microseconde et échappe donc à l’observation humaine. Le résultat est là : les jours ont raccourci.
UMP-en-Corse.JPGUn raccourci que je saisis pour parler des territoriales 2010 et du sondage qui fait trembler les terres des seigneurs de l’UMP. Sondage que je ne commenterai pas outre mesure si ce n’est pour relever la grotesque réaction des deux leaders (raccourcis, eux aussi) de la liste « Rassembler pour la Corse ».
Insistent-ils, les deux gnomes, sur la division supposée de la gauche (4 listes) ? Très peu, les différentes péripéties (affrontement nanesque puis duel Natali-Grimaldi) qui les ont amenés à l’enfantement douloureux de leur propre liste les en empêchent ; Sarkozy ayant pratiqué, lui-même, l’accouchement au forceps.
Peuvent-ils imiter leurs mentors français en déviant la campagne sur des thèmes communautaires et sécuritaires ? Guère plus, le sujet les dérange ; à l’instar du très jacobin Zucarelli, ils n’ont pas osé répondre au questionnaire de la Ligue corse des droits de l’homme.
Non, incapables de défendre leur bilan minable, mis à mal par le retrait précipité de leur honteux Padduc, ils ne leur restaient plus qu’à ressortir le poussiéreux épouvantail nationaliste sensé représenter à leurs yeux l’inconnu et l’aventure. Ils avouent au passage qu’ils ont peur du pouvoir législatif (vue leur incompétence, on les comprend), qu’ils sont contre la sauvegarde de la langue corse et qu’enfin, ils voient dans l’émergence d’une citoyenneté corse un facteur d’exclusion ; eux qui sont les relais permanents d’un parti politique qui montre chaque jour à travers les décisions gouvernementales qu’il est l’émanation d’un neo-racisme et d’un populisme sans nom. L’UMP ne peut plus se réclamer du gaullisme. Le soutien et les recommandations de Nicolas Sarkozy n’ont fait que rajouter à la désaffection d’un électorat de plus en plus sceptique quant à leur capacité de sortir la Corse de l’ornière pseudo républicaine. Pour gagner ces élections, il leur faudra travailler plus pour rassembler plus. Et le temps joue contre eux, surtout depuis que les jours sont devenus aussi courts que Nicolas, Camille et Ange.

rassembler-pour-la-corse-copie-1.jpg
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L' andaccianu
  • : D'humeur vagabonde, voici ma vision, souvent ironique, sur notre société en Corse et dans le monde. Certaines photos et autres dessins qui illustrent mes articles ont été pêchés sur la toile au gré de mes navigations et modifiés; si parmi eux, certains ne sont pas libres de droit, signalez les, je les sortirai de mes filets.
  • Contact

Recherche

Liens